• Une recette pour voir les fées

    Qui n'a jamais rêvé d'avoir en face de soi ces belles Demoiselles que l'on nomme fées ? ou les apercevoir à l'orée des bois? endormies dans une fleur, ou assises d'un air songeur sur une grosse branche d'un chêne majestueux? etc.

    En effet, il existe bien des façons de voir ces petites demoiselles. Mais je vous présente ici une des recettes livrées dans un manuscrit, datant du XVIIe siècle, et qui se trouve à a bibliothèque bodléienne de l'Université d'OxfordKatharine Mary Briggs (1898-1980) nous dévoile le secret de cette ancienne recette qui permettrait de voir le petit Peuple, dans son Encyclopedia of Fairies. C'est en parcourant le blog de Lune Rouge que j'ai découvert cette recette magique, qui paraît, ma foi, assez difficilement réalisable. Mais notre curiosité de petit lutin peut nous entraîner à "commettre" l'impossible et nous conduire vers le chemin de Faërie. Pour cela, il suffit de nous laisser guider.

    Voici la recette que propose Lune Rouge.

    katharinebriggs.jpg

    Je vais tenter de la reformuler (à ma manière) :

    Préparation d'un Onguent magique permettant de voir le petit Peuple

    Il s'agit d'un onguent qu'il faudra passer sous et au-dessous des paupières matin et soir,  au moment de l'invocation ou lorsque votre vue se trouble, et, que vos yeux recherchent l'imperceptible et le merveilleux (j'ai dû mal à trancher dans la signification de "lorsque vous trouvez votre vue imparfaite")

    Profitez de cette belle matinée ensoleillée pour vous procurer les ingrédients indispensables pour la préparation de cette recette. Prenez un jolie panier en osier et préparez vous à aller faire de la cueillette.

    1/ Dans un premier temps, rendez vous à l'Est et cueillez de belles fleurs de souci et des roses de trémières (des boutons et quelques fleurs feront l'affaire).

    2/ Puis dirigez-vous vers une colline fréquentée par les fées et cueillez du thym sauvage.

    3/ Essayez de vous procurer quelques brins d'herbes d'un trône de fée. La tâche est rude mais indispensable.

    4/ En chemin, cueillez des bourgeons de jeune noisetier.

    5/ Une fois votre panier remplie de ces belles fleurs, rentrez dans votre chaumière et préparer une eau florale à bases de rose et de fleurs de souci (une eau de rose et une eau de fleurs de souci) Réserver des boutons de roses et quelques fleurs de souci pour la suite.

    6/  Filtrez 1/2 litre d'huile de salade (ou serait-ce une huile végétale qu'on utilise pour la préparation de nos salades? je ne sais pas ce dont il s'agit exactement) à l'aide des eaux florales jusqu'à ce qu'elle ait une consistance blanchâtre.

    7/  Versez la substance blanche dans une fiole de verre. Ajoutez les boutons de roses, les fleurs de souci, les fleurs ou sommités du thym sauvage, les bourgeons de jeunes noisetier, les brins d'herbes du trône de fée.

    8/ Laissez fondre le mélange au soleil pendant 3 jours.

    9/ Lorsque vous obtiendrez votre onguent, il est prêt à l'emploi. N'ayez plus peur de partir à la découverte du Petit Peuple! Ouvrez grand les yeux!!!

     

    solace.jpg "Solace" © Selina Fenech

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :